Photographies et légendes

Par Ophélie Nyadanu, Maï-Lys Edmond et Ewelina Spiewak, TL2

 

Dunkerque, la plage

C'est une scène des premiers plaisirs balnéaires devenus à la mode à la fin du XIX° siècle. Hommes, femmes et enfants de la bourgeoisie se détendent, jouent, se promènent. Les corps ne sont pas encore dénudés, les femmes portent des ombrelles pour mieux se protéger des rayons du soleil et conserver leur teint blanc. Les cabines de plage avec leurs auvents permettent se d'abriter du vent et de ranger ses affaires. Le plan est large embrasse largement l'immense plage de Dunkerque.

 

 

 

 

 Types Indiens, femmes

C'est un paysage forestier et enneigé d'Amérique du nord, on suppose à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis. Deux  indiennes drapées  dans des châles posent pour le photographe. La mère et la fille ? Le bébé que la plus jeune  porte sur son dos a décalé sa tête pour regarder aussi l'objectif. La photographie donne une impression de grand dénuement : la neige qui tombe, les arbres dénudés, les femmes debout serrées dans leurs couvertures et châles, le visage amaigri et dur de la plus âgée.

 

Venise, portail central et les pigeons de Saint Marc

C'est une photographie classique de la place Saint Marc à Venise, devant l'entrée principale de la cathédrale.  Au premier-plan, une femme très élégante pose entourée de pigeons. En arrière-plan des hommes vêtus de costumes trois-pièces, portant panamas et chapeaux melon sortent de la messe, dirait-on.  Le Christ trône sur la fresque du tympan de Saint-Marc, mais le regard reste capté par l'image de la femme qui fixe l'objectif.

 

Mayence, place du marché

C'est une photographie de la place principale de Mayence en Allemagne, un jour de marché. Des étales de marchandises, des charrettes chargées qui traversent la place, aucun des personnages ne regarde le photographe pris par ses occupations. Les femmes travaillent et font leurs courses. On reconnaît les marchandes avec leurs tabliers, tête nue ou portant un fichu. 

 

 Delft, rue et canal

C'est une photographie prise à Delft aux Pays-Bas, dans la rue du canal central. Deux femmes sont accoudées à la balustrade, elles ont remarqué le photographe et posent pour lui, l'une d'elle offrant un grand sourire. En arrière-plan, des ouvriers poussent des brouettes, un homme entre dans un magasin, c'est une scène de la vie quotidienne dans une petite ville d'Europe.

 

Berne, tour des prisons et touraine de l'ogre

Une femme élégante, portant canotier et ombrelle, pose devant un des monuments de la ville : la fontaine de l'arquebusier. En arrière plan, on distingue une porte de la ville médiévale avec des gens qui travaillent et se promènent. Le personnage central est cette femme appuyée à la fontaine, la photographie est cadrée, on peut imaginer que c'est une vue touristique.

 

 

Angers panorama

Deux femmes et un homme qui sourient en regardant le photographe. Ce sont des promeneurs sur les quais de la rivière, "La Maine" qui traverse la ville. On devine qu'il y a du vent ce jour-là, aux vaguellettes sur la Maine et aux plis des vêtements. En arrière-plan, on aperçoit la cathédrale d'Angers et la ville ancienne.